Réponse à Young, Ochi et Marimuthu

Réponse à Young, Ochi et Marimuthu

Au rédacteur en chef-Nous apprécions la correspondance de Young et de ses coauteurs qui remettent en question certains aspects de notre analyse Leurs préoccupations sont abordées iciLes patients de notre étude ont été appariés sur les scores APACHE II; Les patients ayant répondu aux critères de l’étude, seulement% des patients n’ont pas été inclus dans l’étude en raison de l’incapacité de correspondre à cette limite. Parmi les patients inclus,% ont été appariés sans différence ou différence entre les points L’exclusion des patients en raison de la méthodologie d’appariement est une limitation de ces études rétrospectives; Cependant, nous étions satisfaits du nombre de patients pouvant être jumelés et croyons que la faible proportion de patients exclus pour cette raison minimise les risques de généralisation associés. Notre étude n’a pas comparé des groupes distincts, comme dans les études cas-témoins. Étant donné la possibilité que la séparation par traitement puisse imposer un biais de sélection et comme moyen de promouvoir une gravité égale de la maladie, les groupes de traitement ont été appariés en fonction du score APACHE II. Il est important de le reconnaître Contrairement aux études cas-témoins appariées où les analyses appariées sont impératives pour éviter les biais, les analyses appariées sont une amélioration plutôt qu’une nécessité pour les études de cohorte appariées Néanmoins, comme suggéré par Young et ses collègues, nous effectué des analyses appariées pour démontrer la robustesse de nos résultats Un rapport de cotes en utilisant Mantel-Haenszel ma Comme cette analyse ne tient pas compte des facteurs confusionnels continus, une analyse de régression logistique conditionnelle a également été effectuée. Comme dans l’analyse originale, un modèle final a été ajusté en supprimant singulièrement les effets non significatifs jusqu’à ce que seules les variables significatives P & lt; En ce qui concerne l’âge et la fonction rénale, nous sommes d’accord avec Young et ses collègues sur le fait que ces facteurs sont importants à prendre en compte. L’âge et la créatinine sérique au moment de l’infection par Clostridium difficile ont été inclus dans la sélection du modèle Une association entre métronidazole intraveineux et la survie a été confirmée à la fois dans l’analyse de Mantel-Haenszel et dans la régression logistique conditionnelle. Ces analyses ont abouti aux mêmes odds ratio et% intervalle de confiance; P =, étant donné que la thérapie combinée était le seul facteur restant dans le modèle de régression logistique conditionnelle. Enfin, pour les résultats dichotomiques, le test exact de Fisher a été utilisé lorsque les résultats incluaient une valeur & lt ;, tandis que le test χ était utilisé pour les comparaisons Il convient de noter que nos analyses ont incorporé la correction de Yates, ce qui explique pourquoi Young et ses collègues pensaient que nous avions utilisé le test exact de Fisher. Analyser ces résultats dichotomiques en utilisant le test without sans que la correction de Yates n’entraîne de changement de signification statistique. Le test exact de Fisher est recommandé lorsque les valeurs de résultat sont & lt ;; Pour cette raison, nous ne sommes pas d’accord avec l’utilisation du test exact de Fisher pour analyser la mortalité. Cette discussion souligne certaines limites inhérentes aux études rétrospectives. Nous partageons le sentiment de Young et ses collègues qu’une recherche supplémentaire sur ce sujet est nécessaire. de métronidazole par voie intraveineuse avec la vancomycine par voie orale pour les patients gravement malades avec CDI

Remarque

Conflits d’intérêts potentiels Tous les auteurs: Aucun conflit signalé Tous les auteurs ont soumis le formulaire ICMJE pour la divulgation des conflits d’intérêts potentiels Conflits que les éditeurs considèrent pertinents pour le contenu du manuscrit ont été divulgués