Ces coupures vont faire mal

Ces coupures vont faire mal

Trois groupes nationaux de santé se sont associés à la PSA pour exhorter le ministre fédéral de la Santé à évaluer les impacts sanitaires et économiques des changements dans les subventions pharmaceutiques avant de mettre en œuvre de nouvelles mesures.

Le Forum sur la santé des consommateurs, Arthritis Australia, Painaustralia et le PSA indiquent que les changements, tels qu’ils sont actuellement proposés, désavantageraient significativement plus d’un million d’Australiens souffrant d’arthrite et d’autres maladies chroniques nécessitant des médicaments fréquents.

Le ministre de la Santé, Sussan Ley, a annoncé des changements importants au PBS, y compris l’introduction d’un rabais allant jusqu’à 1 $ sur le ticket modérateur pour les médicaments d’ordonnance et l’élimination du PBS d’une gamme de médicaments en vente libre, y compris les analgésiques.

Cela vient quand il y a un mouvement séparé pour introduire les prescriptions des médecins pour certains analgésiques actuellement disponibles en vente libre dans les pharmacies. Il y a aussi des spéculations persistantes sur une éventuelle augmentation du ticket modérateur pour les médicaments prescrits.

Les quatre leaders affirment qu’un autre effet secondaire de l’élimination des analgésiques du PBS serait l’impact sur les personnes et les familles ayant des besoins élevés, car ces médicaments, compte tenu de leur sécurité, sont essentiels pour les familles à faible revenu et celles souffrant de maladies chroniques. .

« Les aborigènes et les insulaires du détroit de Torres pourraient également être particulièrement touchés par ces changements, car les éléments qui ne sont pas dans le PBS ne sont pas éligibles aux mesures du gouvernement visant à combler l’écart.

« En ce qui concerne l’impact global des changements proposés, il existe un potentiel de résultats contradictoires résultant des changements de co-paiement qui, nous le craignons, pourraient conduire à une grande iniquité. Leur impact doit être soigneusement examiné avant de continuer. « 

« Nous devons nous rappeler que les dépenses de santé par habitant de l’Australie en matière d’accès aux médicaments sont inférieures à la moyenne de l’OCDE.