Répondre à Hammerschlag

Répondre à Hammerschlag

Sir-Nous sommes d’accord avec Hammerschlag sur les difficultés d’évaluation de l’infection aiguë à Chlamydia pneumoniae chez l’enfant Le test sérologique utilisé dans notre étude était ELISA-Chlamydia, Savyon Ce test est utilisé dans les différentes unités de microbiologie d’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris & gt; les laboratoires comme test de routine Ce test a été choisi parce que les variations intra- et interlaboratoires étaient moins importantes qu’avec la microimmunofluorescence. MIF test La performance de ce test peut être discutée, mais elle est plus facile à réaliser dans les unités où les cliniciens sont mal formés au MIF. Le site Web Chlamydia Professional souligne la nécessité de se familiariser avec le MIF pour obtenir des résultats reproductibles. Dans notre étude , une sous-estimation de l’infection causée par C pneumoniae est possible car la culture n’a pas été pratiquée et la PCR a été réalisée sur des échantillons nasopharyngés artério-sclérose. sur les échantillons de lavage broncho-alvéolaire Nos résultats ne sont pas si différents de ceux de Freymuth et al Mais une question demeure concernant la fréquence réelle de l’infection par C pneumoniae dans l’enfance; Les résultats de Kraft et al et de Blasi et al montrent des taux plus élevés dans les études impliquant des adultes que dans les études pédiatriques Mais de nouvelles études qui utilisent des tests de diagnostic acceptés par tous les groupes sont nécessaires en pédiatrie

Reconnaissance

Conflit d’intérêts Tous les auteurs: Pas de conflit